La thérapie orientée solution : le parcours de Rita

Photo
La santé mentale

La thérapie orientée solution : le parcours de Rita

Contenu

Au mois de novembre, l’UCLouvain et son ONG Louvain Coopération ont lancé une grande campagne de solidarité au profit d’un formidable projet en République démocratique du Congo. L’UCLouvain s’engage à doubler chaque euro versé par son personnel pour soutenir ce projet.

À l’Hôpital Général de Référence de Bagira, Louvain Coopération a intégré la prise en charge de la santé mentale en partenariat avec la Fondation PANZI.

Rita fait partie des 1019 patients accompagnés par nos équipes et partenaires locaux en 2019. Voici son histoire.

Alors qu’elle n’avait que seize ans, Rita a été victime d’un viol et est tombée enceinte. Pour éviter le scandale, les familles se sont arrangées et Rita a dû épouser son violeur. Elle est restée mariée plusieurs années à cet homme et a eu quatre autres enfants. Alors qu’elle était dans sa cinquième grossesse, son mari est décédé. Elle s’est donc retrouvée sans ressources, enceinte, avec ses 4 premiers enfants. Au terme de sa grossesse, elle a dû subir une césarienne dont elle ne pouvait payer les frais. Sa belle-famille, au lieu de lui venir en aide, a voulu la marier de force au frère de son défunt mari, comme le veut la coutume. Face à son refus, sa belle-famille a confisqué tous les biens que son mari avait laissés derrière lui.

Rita est longtemps restée debout, malgré toutes ces épreuves. Mais la pauvreté dans laquelle elle s’est retrouvée avec ses enfants a eu raison de son courage. Désespérée et au bord de « la folie » selon ses dires, elle s’est présentée au cabinet psychologique de l’Hôpital Général de Référence de Bagira (partenaire le Louvain Coopération). Elle souffrait alors d’insomnies, de tristesse, de désespoir, de perte d’intérêt, de cauchemars, de maux de tête et de palpitations.

Elle a été diagnostiquée avec un Trouble Dépressif Majeur. Après 2 semaines de traitement psychothérapeutique à raison de 3 séances par semaine, Rita a commencé à exprimer un certain soulagement. Accompagnée par son psychologue, elle s’est lancée dans la recherche d’une solution.

Elle a d’abord quitté son village pour s’installer avec ses 5 enfants à Bukavu, dans une case en bois d’un bidonville que son mari avait achetée avant sa mort. Elle continuait ses consultations à l’Hôpital, et retrouvait progressivement une stabilité psychologique.

Mais elle manquait toujours d’argent pour nourrir et élever ses enfants. Les psychologues l’ont alors conseillée une thérapie brève orientée solution. Ce soutien a permis à Rita de démarrer une activité d’achat et de revente de manioc. Aujourd’hui, son objectif est double : consolider les acquis de la psychothérapie en redevenant active et générer un revenu pour subvenir aux besoins de sa famille.

Avec vous, nous pouvons faire beaucoup plus pour ces personnes. Doublé par l’UCLouvain*, votre don a deux fois plus d’impact !

Faites un don sur le compte de Louvain Coopération : BE28 7323 3319 1920 (communication : 1+1 2019) ou rendez-vous sur notre page dons

De tout cœur, merci !

(*) Jusqu’à un maximum de 35.000 euros. Besoin d’informations sur votre don ou nos projets ? Contactez Marie Devreux : mdevreux@louvaincooperation.org ou 010 390 305.